Aller au contenu
Home » Blog » Plan de trésorerie prévisionnel : une aide à la décision pour les PME

Plan de trésorerie prévisionnel : une aide à la décision pour les PME

“Comment faire un plan de trésorerie prévisionnel ?” De nombreux dirigeants de TPE et PME se posent cette même question et ce n’est pas surprenant puisqu’il s’agit d’une pratique incontournable de la planification financière d’une entreprise.
Mais, si vous êtes un entrepreneur ou chef d’entreprise, vous n’êtes pas forcément familier avec cette pratique et vous serez plus facilement tenté d’utiliser un tableau Excel pour réaliser vos prévisions.

Établir un plan de trésorerie prévisionnel peut paraître complexe de prime abord, pourtant une fois que vous connaîtrez les bonnes pratiques, il vous sera bien plus simple de faire vos prévisions pour suivre l’équilibre financier de votre entreprise.

Quels sont les objectifs d'un plan de trésorerie prévisionnel ?

Quel que soit votre secteur d’activité, vous avez tout intérêt à établir un plan de trésorerie prévisionnel. Ce dernier vous permet de vous assurer de la capacité de votre entreprise à poursuivre son développement. C’est grâce à un bon plan de trésorerie que vous pourrez évaluer votre capacité à réagir en cas de difficultés financières ou alors à investir.

En effet, vous serez capable d’anticiper les périodes de moindres rentrées de liquidités et pourrez prévoir quelques ajustements comme la réduction de certains coûts, trouver des solutions pour générer plus de ventes ou financer votre besoin en fonds de roulement.

Si votre activité est florissante, vous pourrez envisager de vous implanter sur de nouveaux marchés, d’investir dans de nouveaux secteurs ou sur de nouveaux produits, d’acquérir de plus grands locaux, de recruter de nouveaux employés.

Comment faire un plan de trésorerie prévisionnel ?

Pour réaliser votre plan de trésorerie prévisionnel, deux options s’offrent à vous :

  • Faire un tableau prévisionnel à l’aide d’Excel
  • Opter pour un logiciel spécialisé dans la gestion de trésorerie

Excel présente certains avantages et certaines libertés, mais il ne répond pas entièrement aux objectifs d’une gestion efficace des prévisions de trésorerie : la saisie manuelle régulière augmente les risques d’erreurs, des reportings peu explicites …

Un logiciel spécialisé dans les prévisions de trésorerie en ligne, comme Iziago, est donc un choix à privilégier si vous souhaitez un outil plus simple d’utilisation et plus précis pour vos prévisions.

Établir un plan de trésorerie prévisionnel se découpe en 4 étapes principales.

1. Déterminer l’échéance de planification de vos flux de trésorerie

La planification des flux de trésorerie peut couvrir quelques semaines voire plusieurs mois. Planifiez aussi loin que vous pouvez le faire avec précision.

Si vous êtes bien établi, vous pouvez disposer d’un pipeline de ventes prévisibles et de nombreuses données issues des années précédentes. Il sera alors facile d’établir des prévisions de trésorerie stables et précises sur un long terme.

Si vous êtes une nouvelle entreprise, vous ne disposez peut-être pas d’une grande quantité de données. Si vous planifiez longtemps à l’avance, vos prévisions risquent d’être moins précises. Mais pas d’inquiétude, vos flux de trésorerie évolueront avec le temps, au fur et à mesure vous obtiendrez des estimations plus précises et vous pourrez mettre à jour vos prévisions plus simplement.

Comment faire sa planification de flux de trésorerie ?

2. Faire la liste de vos revenus

Pour chaque semaine ou mois, selon votre échéance de planification, vous devez lister tous les encaissements de votre entreprise, c’est-à-dire toutes les liquidités qui ont été perçues. Assurez-vous de n’en oublier aucune, que ce soit :

  • Vos facturations clients
  • Des remboursements de TVA
  • Des aides ou subventions
  • Des prêts ou financements
  • Les apports de fonds propres …

N’oubliez pas non plus que vous devez indiquer les montants au moment où ils se trouveront réellement sur votre compte.
La somme de tous ces montants vous indiquera votre revenu net.

3. Faire la liste de vos dépenses

Lister ses dépenses dans son plan de trésorerie

Tout comme pour vos encaissements, vous devez ensuite lister tous vos décaissements, soit toutes les dépenses effectuées par l’entreprise. Cela englobe :

  • Les salaires de vos employés
  • La rémunération de vos prestataires
  • Les charges sociales
  • Vos impôts
  • Des remboursements de prêts
  • Le loyer de vos locaux
  • L’achat de fournitures …

Une fois que vous avez répertorié tout ce que vous déboursez, le total des montants correspondra à vos dépenses nettes.

4. Effectuer le calcul de sa trésorerie prévisionnelle

Une fois que vous connaissez votre revenu net et vos dépenses nettes, il vous suffit de soustraire vos dépenses nettes à votre revenu net pour connaître votre trésorerie prévisionnelle. L’idéal est de le faire de manière hebdomadaire ou mensuelle.

Avec un logiciel dédié, comme Iziago, vous pourrez générer automatiquement les mouvements prévisionnels récurrents comme le loyer, ou les salaires, et calculer automatiquement votre trésorerie prévisionnelle, sans risque d’erreurs.

Vous pouvez ensuite conserver un total cumulé, de semaine en semaine ou de mois en mois, pour obtenir une image de vos prévisions de trésorerie au fil du temps.
Trop de semaines avec un solde négatif peuvent être source de problèmes. Vous devrez alors trouver des solutions de financement pour pouvoir respecter vos engagements, payer les salaires, les remboursements de prêts ou le loyer.
Mais au contraire, quelques mois en positif pourraient indiquer que vous avez les moyens pour vous développer ou pour investir.

Éviter les erreurs dans son plan de trésorerie prévisionnel

Certains facteurs sont à prendre en compte au moment de la réalisation de vos prévisions de trésorerie pour éviter les erreurs.

Penser aux délais de paiement

S’assurer d’être payé dans les temps permet de calculer sa trésorerie prévisionnelle de manière plus stable et plus fiable, il est donc important d’anticiper les délais de paiement convenus avec vos clients. Posez-vous la question : “Cette commande passée en octobre par mon client, quand sera-t-elle encaissée ?” En fonction du délai que vous avez convenu, la somme devra peut-être apparaître sur vos prévisions du mois suivant.

De même pour vos dépenses, faites toujours attention aux délais de paiement que vous avez convenus avec vos fournisseurs. A quelle date devez-vous payer ou serez-vous prélevé ? Il est important de prévoir ce décaissement au bon moment sur votre plan de trésorerie prévisionnelle. En faisant attention aux délais de paiement, vous pourrez ainsi vous assurer que votre entreprise dispose de suffisamment de fonds dans sa trésorerie.

Attention aux charges variables

Certaines charges ne surviennent pas tous les mois, ou ne sont pas les mêmes tous les mois. Cela peut être le cas des charges sociales, des achats de matériels, des frais de transport, ou encore des frais en électricité.
Attention, ces dépenses peuvent facilement être oubliées ou sous-estimées alors qu’elles sont très importantes pour établir un bon plan de trésorerie prévisionnel.
Vous devez déterminer quelles sont vos charges variables et pourquoi pas appliquer des hypothèses conservatrices pour les anticiper.

Calculer ses charges variables

Ne pas oublier la TVA

Il est important de retenir toutes les sommes en TTC et non pas en hors taxe, cela simplifiera vos calculs par la suite.
En effet, une entreprise règle en TTC et récupère le surplus de TVA auprès des impôts. De même lorsqu’elle reçoit un paiement client, l’entreprise perçoit la somme en TTC et doit ensuite reverser l’excédent de TVA aux impôts.
Par conséquent, n’oubliez pas de faire apparaître les montants de TVA à verser ou à percevoir dans votre plan de trésorerie.

Une fois les clés en main, il n’est pas compliqué d’établir son plan de trésorerie prévisionnel. Cependant, cela reste une tâche chronophage pour laquelle il faut de la rigueur afin d’éviter les fautes de saisie manuelle des données. C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises se déchargent de cette tâche avec l’aide de logiciels spécialisés. Iziago est un logiciel conçu pour la gestion de trésorerie qui vous permet de réaliser facilement et sans erreur votre plan de trésorerie prévisionnel. En quelques minutes, vous obtenez une vision claire, précise et en temps réel de votre trésorerie.